Zoom sur le métier de Business Developer

Zoom sur le métier de Business Developer
Actus

Un Business Developer est un professionnel qui a pour principale mission de capter de nouveaux comptes d’entreprises, les gérer et exploiter son portefeuille commercial, mais aussi générer des leads et représenter le pôle commercial de l’entité pour le compte de laquelle il collabore. Aujourd’hui, les fonctions de ce professionnel ont acquiert plus de prérogatives ; il est en mesure même de redéfinir des stratégies déjà existantes. Plus de détails sur ce métier dans cet article rédigé par ICL, l’Institut de Commerce de Lyon.

Les tâches du Business Developer

Le Business Developer est en mesure de trouver de nouveaux leviers de croissance pour l’entreprise, notamment en acquérant de nouveaux clients, mais aussi en étudiant le marché et en cherchant de nouveaux outils techniques qui servent à attirer plus de leads. Pour ce faire, ce professionnel diplômé d’une des ecole de communication lyon doit de programmer et prévoir régulièrement des réunions avec ses clients potentiels, en vue de leur présenter le service ou le produit en question, avant de leur faire part d’une proposition qui deviendra par la suite l’essentiel du contrat qui unira les deux parties.

Bien que le Business Developer doit habituellement se focaliser sur un domaine d’activités donné, à partir duquel il développera son portefeuille clients, ce professionnel est également amené à rester attentif aux autres opportunités de croissance. Ceci est donc un travail très important, dans la mesure où il lui permet de varier sa clientèle et donc, acquérir de nouvelles compétences et des expériences transversales.

Le profil du Business Developer

Un bon Business Developer est un professionnel qui domine à la fois les techniques du marketing et celles de la vente, quoiqu’il s’avère difficile d’être, de nos jours, stratégique et opérationnel.

Outre les atouts et compétences techniques, le Business Developer doit constamment mettre en avant des qualités personnelles, comme le sens de l’écoute, la résilience, l’ouverture sur les autres et l’apprentissage permanent puisqu’il s’agit d’un domaine qui connaît d’énormes évolutions, au fur et à mesure que les nouvelles tendances apparaissent.

Les capacités de négociations sont également exigées chez le business developer, surtout qu’il est souvent en contact avec ses clients potentiels. À cela s’ajoute la bonne communication qui lui permet de tisser de liens professionnels assez solides et donc, parvenir à un accord avec les futurs clients de la firme.

Le salaire du Business Developer

Un business developer junior entame sa carrière avec un salaire, plus ou moins, de 2.900 euros bruts par mois, tout le long de ses 3 premières années. Il atteint, à partir de la 4e année, une moyenne de 60K€, pour se fixer à environs 90 000 euros une fois dépassées les 9 ans d’expérience.