Pourquoi faire des études en relations internationales ?

Les relations internationales sont partout, sur les chaînes d’info, la radio, les agences de presse, les réseaux sociaux… Nous sommes nombreux à surveiller les relations assez tendues entre la Chine et les Etats-Unis ou entre ces derniers et l’Iran. Nous suivons également avec grand intérêt les événements dans des régions comme le Moyen-Orient et les questions liées aux droits humains dans des pays comme la Birmanie et le Yémen… Bref, les relations internationales ont un énorme impact sur notre vie quotidienne. Et pour cause, elles peuvent changer nos vies pour le meilleur ou pour le pire. Leur importance stratégique en fait un domaine passionnant qui attire de nombreux jeunes désireux d’y faire carrière. Pourquoi faire des études en relations internationales ? Eléments de réponse.

Qu’est-ce que les relations internationales ? 

La discipline des relations internationales est une branche des sciences politiques qui vise principalement à étudier la nature des rapports entre les Etats, sur les plans politique, économique, social, sécuritaire, militaire, etc. En outre, les spécialistes des relations internationales s’intéressent à d’autres phénomènes tels que la mondialisation, le rôle des organisations internationales, les effets du système international sur les États, etc.

Dans le monde actuel, les experts en relations internationales occupent un rôle de grande importance, dans la mesure où ils analysent et interprètent les nombreux changements qui affectent les relations entre les États, dans l’objectif de servir leur pays. Ils permettent ainsi à leur gouvernement d’adopter des stratégies anticipatives, afin de répondre de la manière la plus adaptée aux différents enjeux internationaux. Par ailleurs, les professionnels des relations internationales jouent un rôle clé au sein de la société. Ils mènent ainsi des actions concrètes pour comprendre les besoins de cette dernière et proposer des solutions adéquates.

Le monde est en perpétuel changement, les relations entre les États aussi. Le gouvernement et les responsables politiques ont besoin d’experts en relations internationales pour les conseiller et leur éviter des erreurs qui pourraient détériorer leurs relations avec d’autres pays, avec ce que cela peut avoir comme conséquences sur les plans politiques et économiques notamment. 

En effet, les experts en relations internationales sont appelés à prendre des décisions sensibles dans un délai très court pour aider les responsables politiques à trancher sur des questions qui peuvent parfois avoir des répercussions majeures. C’est le cas notamment en temps de crise ou de conflit.

Ces compétences ne peuvent être acquises qu’après plusieurs années d’études, suivies de quelques années d’expérience.

Quelles études pour exercer dans les relations internationales ?

Une formation en relations internationales est nécessaire pour intégrer cette discipline. En tant qu’étudiant, vous aurez l’occasion de maîtriser les paradigmes dominants des relations internationales, tels que les approches réaliste, libérale et constructive. Vous cernez également les problématiques liées à la sécurité et à la défense, ainsi que les grands défis et enjeux des échanges internationaux.

Vous avez le choix entre plusieurs formations spécialisées dans les relations internationales, de bac +3 à bac +5. A titre d’exemple, le master relations internationales de lyon est accessible à partir d’un bac +3, après un bachelor ou une licence en relations internationales. Ce diplôme supérieur vous prépare aux spécialisations de Master 2 en :

  • Sécurité internationale et défense ; 
  • Master Intelligence stratégique et affaires publiques ; 
  • Bac+5 Relations internationales et cyberespace ;
  • Bac+5 Gestion des risques et sécurité internationale ; 
  • Bac+5 Stratégies internationales et environnement ;
  • MsC International Business and Marketing.

Si vous n’êtes pas Lyonnais et que le master en relations internationales à Lyon vous intéresse, sachez que le Crous de Lyon dispose de 31 résidences universitaires. Ces résidences universitaires sont destinées en priorité aux étudiants répondant à certains critères sociaux, tels que les boursiers du gouvernement, les enseignants chercheurs, les étudiants étrangers et les étudiants aux faibles revenus.