Immobilier : le bachelor pour réussir votre intégration professionnelle

Face à une demande importante de spécialistes sur le marché, l’immobilier fait partie des secteurs qui recrutent le plus après des études de courte durée. Si vous êtes un détenteur du bac ayant des difficultés pour vous orienter dans l’enseignement supérieur, l’immobilier pourrait vous rendre très vite opérationnel. Mieux, le bachelor immobilier vous aidera à mieux réussir votre intégration professionnelle. Décryptage !

Qu’est-ce qu’un bachelor immobilier ?

Que faire après le bac ? Et si vous envisagiez un bachelor dans l’immobilier, l’un des secteurs les plus dynamiques en France ? De fait, il s’agit d’une formation qui peut intéresser tous les nouveaux bacheliers et orienter vers une fonction d’agent immobilier ou une carrière d’entrepreneur dans le secteur. Les missions dans l’immobilier tournent essentiellement autour de la vente, la location des biens déjà construits ou en construction. Elles peuvent s’étendre à la gestion des opérations de financement, le suivi et l’évaluation technique et la gestion administrative de l’agence. Bref, un bachelor dédié permet d’être bien outillé pour faire face aux différents défis dans le secteur immobilier.

Comment intégrer  un bachelor en immobilier ?

En général, l’accès à la formation nécessite le dépôt d’un dossier de candidature composé d’un cv, d’une lettre de motivation et d’une justification de diplôme. Le candidat passe ensuite un test écrit et le plus souvent suivi d’un entretien oral. La formation dure 3 ans en admission post-bac, mais aussi en 1 an en admissions parallèles après un bac+2.

Quels sont les débouchés d’un bachelor immobilier ?

Le lauréat de la formation est capable d’occuper plusieurs postes dans une agence immobilière :

  • Agent immobilier ;
  • Administrateur de biens spécialisés en immobilier d’entreprise ;
  • Gestionnaire de biens ;
  • Négociateur immobilier ;
  • Conseiller en immobilier d’entreprise ;
  • Responsable foncier ;
  • Syndic de copropriété ;
  • Conseiller en location ;
  • Gestionnaire locatif ;
  • Chargé du suivi technique des immeubles en copropriété…

Il existe également la possibilité de poursuivre les études pour ceux qui envisagent d’accéder à un niveau bac+5.